"C'est maintenant qu'il faut agir"

Préparez-vous à relever les défis de demain !

Ils sont une quinzaine d’étudiants, dont deux filles, qui après leur Brevet de Technicien Supérieur, ont décidé de poursuivre leur cursus par une spécialisation. Tous suivent une licence créée par le CNAM (Conservation National des Arts et Métiers) et soutenue par l’Agence Calédonienne de l’Énergie.

Erwan Foucault est âgé de 24 ans, il fait partie de ces quinze jeunes techniciens que l’initiative du CNAM a intéressés. Depuis plusieurs mois, il suit les cours de cette nouvelle licence spécialisée en énergie durable. « Je m’intéresse au photovoltaïque et à l’hydroélectrique, dit-il, un système plus ancien et l’autre plus récent qu’il va falloir chercher à améliorer pour un rendement meilleur encore et ainsi produire plus d’énergie en consommant moins. » Après six mois de théorie, ces étudiants vont maintenant s’attaquer au terrain avec six mois de stage en entreprise. « Nous sommes une quinzaine, explique Erwan, et nous avons commencé notre formation au début du mois de mai. Elle se déroule en deux stades. D’abord six mois de formation intense qui se termine dans quelques jours, et nous avons six mois de stage, tout aussi intensif, en entreprise. Nous sommes tous dispatchés dans différentes entreprises. Pour ma part, je vais suivre mon stage chez Enercal. Je vais être affecté au siège pendant trois mois et le reste du temps je serai au service maintenance de l’agence de Koné. »

Une conscience collective

Cette première promotion regroupe des jeunes qui ont pleinement conscience des enjeux. Ils ont compris aussi que leur avenir s’inscrivait dans ce changement radical qui est en train de s’opérer. « On sait que la Nouvelle-Calédonie consomme énormément d’énergie fossile, précise Erwan. J’estime qu’en tant que jeunes Calédoniens nous nous devons de pouvoir réduire cette consommation et la rendre plus efficiente en énergie propre. Je ne sais pas s’il faut être écolo pour suivre ce cursus, mais il faut avoir un intérêt dans ce domaine afin de changer les choses au quotidien. » Dans ce contexte, et avec son discours, Erwan insiste sur la nécessité pour tous de modifier nos comportements, de ne plus « faire comme avant » et ne pas changer nos habitudes.

Découvrez nos formations

Lire aussi

Je souhaite en savoir plus

Les champs marqués d’une * sont obligatoires

Mots-clés : ACESTE CNAM, CCI Nouvelle-Calédonie, IFAP, ONISEP, DFPC, CMA NC, chambre des métiers, formation professionnelle, Nouméa, Koné, Nouvelle-Calédonie, Pacifique